Cybersécurité : ipgarde impliqué aux côtés de l’Esisar pour le CSAW !

Juil 6, 2017 | Toutes les actualités

La Cybersécurité est aujourd’hui une problématique majeure en matière de gestion des Systèmes d’Information. Pour répondre à ces enjeux, l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs en Systèmes Avancés et Réseaux (Esisar) sera prochainement le terrain de la plus grande compétition internationale de Cybersécurité : le CSAW qui mettra à l’épreuve les meilleurs jeunes hackers et défenseurs d’Europe dans ce domaine d’études hautement sensible.

Créée il y a 14 ans par l’Institut Polytechnique de l’Université de New York, cette grande manifestation s’étendra donc cette année à l’Europe, où elle sera accueillie par l’Esisar de Valence, l’une des six écoles d’ingénieurs de l’Institut Polytechnique de Grenoble (Grenoble INP).

Les finales de ce grand concours se dérouleront ainsi du 9 au 11 novembre, simultanément dans 4 centres reconnus dans le monde : New York, Abu Dhabi, Kanpur (en Inde) et donc Valence.

L’objectif affiché de cette manifestation de grande ampleur est de sensibiliser à la Cybersécurité et de susciter l’intérêt des étudiants pour ce domaine crucial. Elle est ouverte aux étudiants de tous pays européens et les finalistes bénéficieront d’une aide pour leurs frais de voyage et d’hébergement.

Comme le rappelle l’Esisar : « la demande de spécialistes en Cybersécurité est croissante en Europe, où les secteurs des télécommunications, de l’industrie, des administrations publiques et des finances, en particulier, sont confrontés à des menaces de plus en plus fortes en matière de sécurité. Ceci sera d’autant plus vrai avec la mise en œuvre, l’an prochain, de la nouvelle règlementation européenne sur la protection des données ».  « L’Europe a besoin de beaucoup plus d’experts en Cybersécurité pour faire face aux menaces actuelles et futures et pour combler ce qui devrait être une pénurie importante de défenseurs qualifiés« , confirme David Hély, maître de conférences à l’Esisar.

Au programme donc de cette session Valentinoise du CSAW :

  • Un concours de sécurité informatique : “Capture the Flag (CTF)”. Ce défi majeur attire chaque année plus de 10 000 compétiteurs à distance afin de résoudre des problèmes de niveau débutant à intermédiaire lors du concours préliminaire. Les étudiants se trouvent alors en compétition avec des professionnels et amateurs de tout âge, lors de cette première phase en ligne en septembre. Seules les meilleures équipes étudiantes se qualifient pour le marathon final de 30 heures, réputé pour sa difficulté.
  • Un challenge lycéen d’investigation criminelle numérique: “High School Forensics”. Entrée en matière dans la cybersécurité, cette compétition attire les élèves qui aiment résoudre des énigmes. Afin d’encourager de nouveaux participants, les étudiants de New York et leurs mentors ont développé un programme autodidacte en ligne et offrent des ateliers numériques. Les lycéens de la région Auvergne Rhône-Alpes pourront ainsi participer.
  • Un challenge de sécurité des systèmes embarqués : “Embedded Security Challenge”. Lors de cette compétition dédiée à la sécurité des systèmes embarqués, un système cible conçu par les organisateurs sera soumis aux concurrents, qui devront démontrer ses vulnérabilités sécuritaires puis proposer et implémenter des mécanismes de défense. Les finalistes présenteront leurs résultats devant des experts en sécurité des systèmes embarqués et évalueront la résistance de leur système de défense face aux attaques développées par les autres concurrents. Chaque année depuis 2011, des équipes de l’Esisar sont allées en finale, terminant sur le podium à quatre reprises.
  • Un concours de recherche appliquée : “Applied Research Competition”. Pour participer à ce concours visant à élire la meilleure contribution pour les jeunes chercheurs en Cybersécurité, les étudiants devront soumettre des articles qui ont déjà été publiés dans des journaux scientifiques ou présentés lors des meilleures conférences dédiées à la sécurité.
  • Enfin, un quiz sécurité : “Security Quiz” qui mettra au défi les étudiants sur des connaissances techniques, historiques ou sur des faits d’actualité en lien avec la Cybersécurité, sera organisé.

Les meilleurs étudiants seront ainsi en contact avec les professionnels de premier plan qui officieront comme juges, ils assisteront à des interventions d’experts sur les nouvelles problématiques et rencontreront des recruteurs désireux de renforcer rapidement leurs équipes de Cybersécurité.

C’est à ipgarde que l’Esisar a fait appel pour héberger le site Internet de cet événement du CSAW européen ; site qui sera de fait clairement exposé aux cyberattaques et qui nécessite donc un hébergement dédié « site sensible ». ipgarde confirme ainsi son expertise dans le domaine particulièrement crucial de la sécurité des systèmes et des réseaux. Très sensible aux enjeux de la Cybersécurité qui fait ainsi partie de son cœur de métier, ipgarde a par ailleurs souhaité soutenir l’évènement en en devenant sponsor.

 

Share This